le Pays de Galles tombe dans le piège de l’Iran !

Après un premier acte plein de surprises, place à la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe du monde 2022. Et c’est le Pays de Galles et l’Iran qui ont ouvert le bal ce vendredi au stade Ahmad bin Ali. Deux choix qui ont mélangé les fortunes pour leurs débuts lundi. Les Iraniens se sont largement inclinés 6-2 face à l’Angleterre tandis que les Gallois ont fait match nul contre les USA. Les deux nations devaient donc s’imposer ce vendredi avant le choc du Groupe B Angleterre-USA. Pour y parvenir, Rob Page a misé sur le 3-5-2 avec le duo d’attaquants Bale-Moore. De son côté, Carlos Queiroz a choisi le 4-4-2 avec Taremi et Azmoun devant. Dans les cages, Hossein Hosseini a remplacé Alireza Beiranvand, blessé contre les Three Lions.

Ce qui suit après cette annonce

Dans une ambiance chaleureuse, pas de cercle d’observation entre les deux équipes, qui ont imposé le rythme et l’intensité dès le départ. Dès la seconde, Williams envoyait une frappe du droit sans accrocher le cadre. De leur côté, les Iraniens pressaient fort et tentaient aussi leur chance sans créer le moindre danger avec Azmoun (8e). Entreprenants et très mobiles, les coéquipiers de Taremi ont abusé des Dragons, qui ont pourtant failli ouvrir le score par Moore. Servi dans la surface par Roberts, il reprend le ballon du droit de justesse mais est stoppé par Hosseini, solide sur sa ligne (11e). Dans la foulée, l’Iran a ouvert le score. Suite à une mauvaise remontée de Roberts, Azmoun en profite et combine à plusieurs reprises avec Gholizadeh, qui marque. Mais le but a été annulé par la VAR pour hors-jeu (17e).

Lire Aussi :  "J'ai dit à Modric qu'il a de la chance, la liste de la Croatie est déjà tombée"

Une courageuse équipe iranienne a poussé les Gallois

Renforcée, la Team Melli a continué à pousser et à se projeter rapidement face à Noorollahi (19e) et Rezaeian (22e). Azmoun, lui, manquait de netteté. Au lieu de cela, les Gallois résistaient et tentaient de réagir avec Bale (volée, 29e), qui n’était pas à leur avantage, Ramsey (coup franc, 31e) et Moore (43e). Mais ils n’ont pas vraiment inquiété les volontaires iraniens et aidés par Hosseini, auteur d’une bonne mi-temps. Malgré une belle occasion d’Azmoun, trop courte pour couper le centre d’Ezatolahi, et un coup franc intéressant de Hajsafi après une grosse faute sur Taremi par Rodon (carton jaune), les deux équipes se sont donc quittées sur un nul vierge à la pause (0 -0). Au retour des vestiaires, les Iraniens sont partis. Lancé en profondeur, Azmoun résiste bien et place une frappe puissante sur le poteau droit de Hennessey. Gholizadeh suivait bien et envoyait également le cuir sur le poteau (51e).

Lire Aussi :  Tiger Woods prend un risque d'aggraver sa blessure en jouant avec le PNC mais assume

Inspirée, la Team Melli continuait d’abuser des Gallois avec Hajsafi (contre-attaque, 55e) ou Taremi en contre (64e). Botté, le Pays de Galles peinait à exister comme Bale (67e), bien muselé par la défense iranienne. Tout le contraire de l’arrière-garde galloise, dans le dur contre Gholizadeh (72e) puis Ezatolahi dont le tir a forcé Hennessey à détourner en corner du bout des gants (73e). Légèrement mieux en fin de rencontre, le Pays de Galles est passé tout près de trouver le chemin des filets avec un centre de Davies du gauche, dévié par Hosseini (83e). Mais les Dragons ont dû terminer à dix, après l’expulsion logique de Wayne Hennessey, qui a percuté Taremi. D’abord averti pour un carton jaune, il écope d’un carton rouge et est expulsé à la 85e minute. Il a été remplacé par Danny Ward. L’Iran a alors essayé jusqu’au bout et y a cru à juste titre. Après que Cheshmi ait ouvert le score, entré en jeu d’une frappe lointaine (1-0, 90e+8), Rezaeian a ramené le point à la maison (90e+9, 2-0). Un résultat qui relance ce groupe B avant la dernière journée. L’Iran affrontera les États-Unis tandis que le Pays de Galles aura du mal face à l’Angleterre.

Lire Aussi :  Foot PSG - PSG : Gilles Verdez défend le Qatar et s'attaque à Javier Tebas

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button