Le projet de laboratoire de recherche de LVMH en débat à Polytechnique

Ecole Polytechnic District, Department of Commerce, 29 septembre 2020.

Bernard Arnold va-t-il racheter le laboratoire de Palaiseau (Essonne) que Patrick Bouyanne a été contraint d’abandonner ? Dix mois après l’abandon du projet de centre de recherche porté par le PDG de TotalEnergies, le conseil d’administration de l’Ecole polytechnique devra se prononcer, mardi 8 novembre, sur le projet “Gaia” privilégié par LVMH.

La vente d’un terrain de l’Agence publique d’aménagement (EPA) de Paris-Saclay, situé sur le campus de l’Institut polytechnique de Paris (IPP), oblige ses 25 membres à donner leur accord au groupe de luxe fondé et présidé par Bernard Arnold. Le collectif polytechnique No For Sale !, représentant les étudiants et anciens élèves, s’y oppose. Il y a La Sphinx, une association née en 2017 qui a travaillé dur contre le projet TotalEnergies. Plus de 70 personnes ont signé sa chronique publiée dans le monde 9 septembre condamnant la vente de ce terrain.

Lire Aussi :  Les Républicains prêts à voter une « réforme juste », déclare Eric Ciotti

« Le projet LVMH s’inscrit dans le cadre du développement d’un parc d’innovation qui s’inscrit dans la convention d’objectifs et de performance de l’IPP. (…) Construire un leader mondial de la formation, de la recherche et de l’innovation »Eric Lapay, président de l’IPP, dont fait partie l’Ecole polytechnique, argumente dans un entretien avec l’entreprise qu’il dirige. monde, La veille du scrutin.

Un montant de “100 millions d’euros”

Le projet LVMH est resté secret jusqu’à l’été. une quantité “plus de 100 millions d’euros”, Selon le groupe de luxe, son bâtiment de 22 000 mètres carrés devrait accueillir 300 chercheurs d’ici 2026. LVMH, qui possède Guerlain et Sephora, est coincé dans son laboratoire de la vallée de la cosmétique dans le Loiret. “Claude Martinez, PDG de Parfums Christian Dior, a proposé d’en créer un second en région parisienne”, rappelle Jean-Baptiste Voisin, directeur de la stratégie chez LVMH. Née au sein de la filiale Dior, l’idée s’est transformée en une “Projet d’équipe”, M. Notes voisines. D’ici fin 2020, M. Selon Lapay, les discussions ne font que commencer.

Lire Aussi :  Macron prêt à la dissolution de l’Assemblée nationale ? Ces ministres temporisent
Lire la suite: L’article est réservé à nos abonnés LVMH veut se positionner sans faire de vagues sur le campus de Polytechnique

En février 2021, M. Voisin a organisé une visite. M. Dirigé par Lappe, Bernard Arnold, polytechnicien (X 1969), il était notamment accompagné de son chef de chantier, Christian Rein, qui a dirigé la construction de la Fondation Louis Vuitton à Paris. « L’EPA propose trois sites », M. explique Voisin. LVMH a choisi l’ancien site du Golf Polytechnique car le site offrirait des opportunités aux chercheurs. “Vue des Espaces Verts”.

74,15% de cet article est à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Lire Aussi :  Pastore raconte l'évolution de Messi, qui a "toujours eu envie de fermer des bouches"

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button