L’enseigne Lululemon débarque sur les Champs-Elysées

Devant un magasin Lululemon à Tampa, en Floride, le 26 novembre 2022.

Lululemon reprend son développement en France. La marque canadienne d’articles de sport a ouvert vendredi 2 décembre un magasin de 515 mètres carrés au 38 avenue des Champs-Elysées à Paris. Ce point de vente, attenant à la marque américaine de chaussures de sport Foot Locker et aux magasins Nike et Adidas, symbolise les nouvelles ambitions européennes du groupe.

Bien qu’elle soit présente dans la capitale française depuis 2015, avec trois boutiques situées dans les quartiers de Saint-Germain-des-Prés, du Marais et du Louvre, la marque née dans un studio de yoga à Vancouver en 1998 est encore méconnue des Français. Cela devrait changer.

A lire aussi : Article réservé à nos abonnés Mango mise sur une relance des ventes de vêtements en fin d’année
Lire Aussi :  FMI: Crise de la dette et tensions sociales menacent la planète

En avril dernier, Calvin McDonald, PDG d’un groupe de 29 000 salariés, s’était fixé pour objectif d’atteindre 12,5 milliards de dollars (11,9 milliards d’euros) de chiffre d’affaires mondial d’ici 2026. C’est le double de son activité enregistrée en 2021. après une forte augmentation des ventes au cours des trois dernières années ; en 2018, la marque a réalisé un chiffre d’affaires de 3,3 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros).

Style modeste et positionnement haut de gamme

Le développement de l’activité sportive chez les femmes, la course à pied, le yoga, le pilates et le fitness ont contribué à l’augmentation des ventes de leggings. Malgré son prix avoisinant les 100 euros, ce boxer long et moulant en polyamide, disponible dans des dizaines de coloris, fait toujours partie des best-sellers.

Lire Aussi :  Pyrénées-Orientales : quelle riposte face à la multiplication des cyberattaques dans les entreprises ?

Les restrictions imposées pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont également stimulé les ventes de vêtements extensibles à porter au quotidien à la maison. La marque récolte enfin les fruits de son style sobre et de son positionnement haut de gamme, à l’encontre des produits Nike et Adidas dont les logos sont souvent ostensibles. Ses collections pour hommes, comprenant des pantalons et des vestes, font mouche.

A lire aussi : Article réservé à nos abonnés Habillement : La marque Primark reprend son expansion en France

Au deuxième trimestre de l’exercice clos fin juillet, les ventes ont augmenté de 29% au global et de 35% à l’international par rapport à la même période en 2021. De ce fait, la marque affirme pouvoir quadrupler ses opérations à l’international. d’ici 2026, pour atteindre 3,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires (3,6 milliards d’euros).

Lire Aussi :  Au Vietnam, les ouvriers du textile victimes du ralentissement de l'économie mondiale

Europe, Moyen-Orient et Chine

Son vice-président André Maestrini, ancien dirigeant d’Adidas en France, est en charge du développement des activités en Europe, au Moyen-Orient et en Chine depuis deux ans. L’entreprise n’utilisera pas les ventes dans les réseaux de distribution d’articles de sport ordinaires, dont les leaders européens sont Decathlon, le champion des petits prix, ou Intersport, une marque connue pour ses marques internationales. Elle s’appuie sur son propre réseau, que ce soit en magasin (actuellement 600 dans le monde) ou en ligne, un circuit qui représente déjà 40% de ses points de vente.

Il vous reste 18,57% de cet article à lire. Les informations ci-dessous sont réservées aux abonnés.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button