les autorités pro-russes annoncent que la Crimée a été frappée par une “attaque de drone”

Retrouvez ici tous nos live #UKRAINE

21h27 : La Banque mondiale annonce qu’elle accordera 4,5 milliards de dollars supplémentaires (4,37 milliards d’euros) de soutien à l’Ukraine pour permettre “pour maintenir les services essentiels et le gouvernement en marche”. Ce soutien devrait permettre à Kiev de “pour payer les salaires des employés des hôpitaux, du gouvernement et des écoles, ainsi que les pensions, les salaires de la fonction publique et les programmes d’aide sociale”détaille l’institution dans un communiqué.

20h01 : Il est 20 heures du soir, voici le point sur l’actualité :

• Une enquête a été ouverte pour meurtre et séquestration après la mort d’un agent des impôts, a annoncé le procureur d’Arras (Pas-de-Calais). Voici ce que nous savons de cette affaire.

• L’équipe de France fait son entrée dans cette coupe du monde, face à l’Australie. Une rencontre à suivre ici.

“Nous sommes au bord de la guerre civile”, prévient la députée Estelle Youssouffa, en référence aux violences qui ont secoué Mayotte ces derniers jours. De son côté, le maire de Mamoudzou en parle “terrorisme” et appelle à la mobilisation de l’armée.

• Après la publication de plusieurs articles sur son ex-femme, Eric Ciotti se défend. L’électorat de Nice affirme que ces métiers ont toujours été pleinement exercés, qu’ils étaient connus de tous et en totale cohérence avec leur formation universitaire »..

• La péninsule ukrainienne de Crimée, contrôlée par la Russie, a été visée aujourd’hui par une attaque de drone, ont annoncé les autorités mises en place par le Kremlin. Suivez notre direct.

Lire Aussi :  Entre Lula et Bolsonaro, un dernier débat plein d’invectives avant le second tour de la présidentielle

18h53 : La péninsule ukrainienne de Crimée, contrôlée par la Russie, a été visée aujourd’hui par une attaque de drone, ont annoncé les autorités mises en place par le Kremlin. “Nos forces de défense aérienne travaillent maintenant”, a expliqué le gouverneur Mikhail Razvozayev.

20h16 : Le président russe Vladimir Poutine et son homologue cubain Miguel Diaz-Canel, en visite à Moscou, montrent un front uni face à la“l’empire yankee”les États-Unis, que l’homme fort de La Havane décrit comme“Ennemi commun”. Diaz-Canel est l’un des rares dirigeants étrangers à avoir fait le déplacement en Russie depuis le début de l’offensive russe contre l’Ukraine, fermement condamnée dans le monde.

20h04 : C’est l’heure de notre mise à jour :

• Une enquête est ouverte pour meurtre et enlèvement parce que le “Les premiers éléments semblent pointer vers un acte prémédité”, a annoncé le procureur d’Arras (Pas-de-Calais). Voici ce que nous savons de cette affaire.

“Nous sommes au bord de la guerre civile”, prévient la députée Estelle Youssouffa, en référence aux violences qui ont secoué Mayotte ces derniers jours. De son côté, le maire de Mamoudzou en parle “terrorisme” et appelle à la mobilisation de l’armée.

• Après la publication de plusieurs articles sur son ex-femme, Eric Ciotti se défend. L’électorat de Nice affirme que ces métiers ont toujours été pleinement exercés, qu’ils étaient connus de tous et en totale cohérence avec leur formation universitaire »..

• Les services de sécurité ont perquisitionné un monastère à Kyiv soupçonné d’avoir des liens avec la Russie. Suivez notre direct.

Lire Aussi :  quand l’Occident restait l’arme au pied face à Poutine

• Tic-tac, tic-tac… Plus que deux heures avant l’entrée en course de l’équipe de France. Pendant ce temps, le match entre le Mexique et la Pologne est toujours en cours (0-0).

17h57 : Gazprom a menacé de couper l’approvisionnement en gaz de la Moldavie. En cause : le géant russe accuse l’Ukraine de siphonner le gaz destiné à ce pays par le gazoduc qui traverse son territoire. Selon Gazprom, Kiev a illégalement accumulé 52,5 millions de mètres cubes de gaz en novembre “violet” partie des expéditions à utiliser à leurs propres fins. Une affirmation démentie par l’opérateur gazier ukrainien.

21h57 : Le combat se poursuit sur la pointe de Kinbourne, ce bout de terre niché à l’extrémité de la rive gauche du Dniepr, au sud de l’Ukraine, selon les autorités. « Il nous reste trois emplacements [à reprendre] sur la péninsule de Kinbourne” avant de libérer complètement la région de Mikolaiv (sud), a déclaré le gouverneur régional Vitali Kim.

21h56 : Les comédiens russes “Vovan” et “Lexus” ont réussi à joindre par téléphone le président polonais Andrzej Duda, se faisant passer pour Emmanuel Macron. La conversation a eu lieu le 15 novembre, jour où un projectile a tué deux personnes sur le territoire polonais. “Duda a déclaré sans ambages qu’il agissait avec une extrême prudence et qu’il ne voulait pas de guerre avec la Russie., écrit dans Telegram l’émission spécialisée dans les canulars téléphoniques. Ce dernier, cependant, n’a jamais attaqué le Kremlin.

Lire Aussi :  6è édition de la formation en droit international des Droits de l’Homme : des journalistes formés sur la liberté d’expression

15h41 : : “Il y a des bombes, mais plus personne ne se soumet à nous.” Dix jours après la libération de Kherson, occupée pendant huit mois par les troupes russes, les habitants subissent à nouveau les bombardements russes. Mais ils ne veulent pas céder à la pression ou à la peur. Reportage sur place par Maurine Mercier. Aéroport de Kherson, 19 novembre 2022. (IHOR TKACHOV/AFP)(IHOR TKACHOV / AFP)

15h56 : Les localités et les infrastructures de la région souffrent très fréquemment des incendies, souvent mortels, attribués par Moscou à l’armée ukrainienne. A tel point que le gouverneur a annoncé hier qu’une ligne de fortifications était en cours de construction sur la frontière, sans en préciser la longueur ni l’emplacement.

15h55 : Trois personnes ont été tuées dans des explosions dans la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine, a annoncé sur Telegram le gouverneur de ce territoire, Vyacheslav Gladkov.

15h29 : Le procureur ukrainien a ouvert une enquête après la publication d’une vidéo montrant le meurtre présumé de soldats russes capturés par l’armée ukrainienne. Certains des soldats russes ont ouvert le feu, obligeant les Ukrainiens à battre en retraite, a déclaré le conseiller présidentiel Mikhaïlo Podolyak, cité par le média Zerkalo, qui affirme disposer d’un enregistrement complet de la scène.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button