Les priorités de Chakib Benmoussa d’ici 2026

Les priorités de Chakib Benmousa jusqu'en 2026

Maîtrise des compétences, activités périscolaires, lutte contre le décrochage…

La feuille de route vise à créer un nouveau modèle de gestion de la réforme d’ici 2026, basé sur l’influence des étudiants et la mise en œuvre de solutions et de mesures pratiques pour améliorer la qualité des écoles publiques.

Le gouvernement discute d’une feuille de route pour les écoles publiques pour 2022-2026. En effet, le gouvernement a tenu un Conseil de gouvernement présidé par le chef de l’exécutif Aziz Ahanuch. Au début des travaux de ce Conseil, les membres du gouvernement ont suivi la présentation de la feuille de route d’une école publique de qualité pour tous pour les années 2022-2026 par Chakib Benmusa, ministre de l’Éducation nationale, de la Petite Enfance et des Sports.

En ce sens, le ministre a souligné que la feuille de route d’une école publique de qualité pour tous pour 2022-2026 s’appuie sur les directives de Sa Majesté le Roi et les dispositions de la loi-cadre relative au système de l’éducation, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique. . en tant que nouveau modèle de développement et de tâches du programme gouvernemental, dans lequel une grande attention a été accordée au renforcement des fondements de l’État-providence et au développement du capital humain. En particulier, la feuille de route vise à créer un nouveau modèle de gestion de la réforme jusqu’en 2026, basé sur l’impact sur l’apprenant et sur la mise en œuvre de solutions et de mesures pratiques pour améliorer la qualité des écoles publiques. En ce sens, son contenu a été enrichi par les conclusions des consultations nationales, auxquelles ont pris part environ 100 000 participants.

Lire Aussi :  Greta a ressuscité Einstein, par Jean-Paul Oury

La même source a expliqué que la feuille de route vise à atteindre trois objectifs stratégiques d’ici 2026. Premièrement, améliorer l’assimilation des connaissances et des compétences de base, en doublant le pourcentage d’élèves maîtrisant les compétences de base à l’école primaire. Il s’agit ensuite de renforcer l’ouverture et les valeurs citoyennes en doublant le pourcentage d’élèves qui bénéficient des activités parascolaires. Enfin, pour donner une forte impulsion à l’enseignement obligatoire, il faut réduire de 30 % les dépenses scolaires. Pour atteindre ces objectifs, la feuille de route s’articule autour de douze engagements pour une éducation publique de qualité pour tous, organisés selon trois axes stratégiques d’intervention. Ils se répartissent comme suit : cinq engagements au bénéfice de l’apprenant, portant sur l’éducation de la petite enfance, les manuels et enseignements scolaires, l’encadrement et l’accompagnement individuel des apprenants, l’orientation et l’accompagnement social. Trois autres obligations concernent l’enseignant, notamment, le développement de la formation initiale et continue, l’amélioration des conditions d’exercice de la profession et l’adoption d’un nouveau statut. Les quatre autres engagements concernent l’école en améliorant les conditions d’admission des élèves, la gestion de l’établissement, la création d’un environnement propice à l’apprentissage et à l’ouverture, sans oublier la promotion des activités parascolaires et sportives. À cette fin, la feuille de route maintient trois conditions clés de succès, qui sont la création d’une gouvernance basée sur l’impact et la responsabilisation couplée à des mécanismes d’assurance qualité ; adopter une charte définissant les responsabilités des différents intervenants et parties prenantes ; et enfin, assurer un financement suffisant pour assurer la pérennité de la réforme.

Lire Aussi :  La suprématie scientifique de la Chine modifie l’équilibre des pouvoirs

Couverture médicale

Le Conseil de gouvernement a examiné et approuvé le projet de résolution n° 2.22.255 portant application des dispositions de la loi n° 65.00 portant code fondamental de l’assurance maladie, qui a été présenté par la ministre de l’économie et des finances, Nadia Fatah. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions des articles 50 et 55 de la loi n° 65.00 portant code de base de l’assurance maladie telle que modifiée, notamment l’article 139 de la loi n° 64.12 portant création de l’Organe de contrôle des assurances et des assurances sociales. Sécurité. (ACAPS). Ce projet comporte des prérogatives qui ne relèvent pas des compétences déléguées par la loi n° 64.12 ACAPS, notamment celles relatives à la définition des modalités d’enregistrement des demandes de remboursement des frais de soins médicaux ou de prise en charge directe par l’autorité chargée de la gestion des assurance maladie de base et informations pertinentes.

Lire Aussi :  Cryptographie post quantique: l'avenir de la sécurité numérique? - rts.ch

Rendez-vous

Le Conseil du gouvernement a achevé ses travaux en examinant et en approuvant les propositions de nomination aux postes de direction conformément à l’article 92 de la Constitution. Au niveau sectoriel du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Moulay Ismail Maghari Al-Mabard a été nommé secrétaire général. Au niveau du ministère des Transports et de la Logistique – Secteur des transports, Khaled Sherkaoui a également été nommé secrétaire général. Au niveau du ministère de l’Éducation nationale, de l’Éducation préscolaire et des Sports – Secteur de l’Éducation nationale, Fuad Shafiqi devient l’inspecteur général chargé des questions pédagogiques.

Au niveau du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural, des Eaux et Forêts, Mahjub Lagrach a été nommé Directeur du Bureau Régional des Investissements Agricoles à Garba ; Aziz Baluti, directeur du Bureau régional d’investissement agricole de Lukkos.

Au niveau du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Mustafa Diani devient le Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de Tanger, et Kamal Reklaoui devient le Directeur de l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button