Les ventes de GPU subissent la plus forte baisse trimestrielle depuis 2009

AMD et NVIDIA prennent le coup, Intel tient bon.

Le dernier rapport de Jon Peddie Research réitère le déclin mondial du marché mondial des GPU au troisième trimestre 2022 ; cette année, tel qu’il résulte des rapports des premier et deuxième trimestres. En règle générale, cependant, le troisième trimestre est celui qui connaît la plus forte croissance par rapport au précédent, avec une moyenne décennale de 5,3 %. Pour la première fois, le troisième trimestre 2022 a enregistré une baisse de 10,3 %.

Image 1 : Les ventes de GPU ont enregistré la plus forte baisse trimestrielle depuis 2009
©PCMag

AMD est l’entreprise qui contribue et souffre le plus de cette crise. Les expéditions de GPU ont chuté de 47,6 % par rapport au trimestre précédent. La baisse était de 19,7% pour NVIDIA. Seul Intel reste dans le noir avec une hausse de 4,7%.

Sur une base annualisée, les expéditions totales de GPU ont chuté de 25,1 %. Plus précisément -15,43 % pour les cartes graphiques de bureau et -30 % pour les ordinateurs portables. Les analystes de JPR rapportent qu’il s’agit de la plus forte baisse depuis la récession de 2009.

Lire Aussi :  En Côte-d'Or, un réseau d'entraide pour les patrons qui ont tout perdu

Après manque de place pour les cartes graphiques vendues après déballage

Un trimestre critique pour AMD

Comme le montre l’un des deux graphiques ci-dessous, la part de marché des GPU d’AMD a chuté de 8,5 points au dernier trimestre et celle de NVIDIA de 1,87 point. Le PDM d’Intel a augmenté de 10,3 points. Notez que le terme GPU désigne ici à la fois les iGPU et les GPU dédiés. D’autre part, le rapport note que le marché global des processeurs pour PC est en baisse de 5,7 % en glissement trimestriel et de 18,6 % en glissement annuel.

Lire Aussi :  Eure. Où finissent vos vêtements usagés? À Vernon, l'entreprise Gebetex leur donne une nouvelle vie

Selon les données brutes, au troisième trimestre 2022, 75,5 millions de GPU ont été vendus. Malgré cette baisse, le marché des GPU devrait enregistrer un taux de croissance annuel de 2,8 % de 2022 à 2026 et atteindre une base de 3 138 millions d’unités installées à la fin de cette période. De plus, au cours des cinq prochaines années, la pénétration des GPU dédiés (dGPU) dans les PC passera à 26 %.

Analyse de Jon Peddie

Jon Peddie, PDG de JPR, a commenté : « Le troisième trimestre est généralement la période de pointe de l’année pour les fournisseurs de GPU et de PC, et bien que les fabricants aient signalé une baisse au deuxième trimestre, les résultats sont bien en deçà de leurs attentes.

Lire Aussi :  le Parlement valide la désignation de Luc Rémont comme futur PDG

Toutes les entreprises ont cité des raisons différentes et parfois similaires pour le ralentissement : arrêt du minage de crypto-monnaie, adversité de la pandémie de tolérance zéro et fermetures d’usines en Chine, sanctions américaines contre le pays, situation des utilisateurs après la flambée des achats de Covid, effet Osborne [“annonce prématurée de sortie d’un nouveau produit, conduisant les clients à annuler ou différer leurs achats des produits existant car bientôt obsolètes”, explique Wikipedia]sur AMD, inflation et prix AIB plus élevés, baisse excessive des stocks.

“Les livraisons du quatrième trimestre semblent être en baisse, mais les prix de vente moyens vont augmenter, l’offre sera suffisante et tout le monde passera de bonnes vacances.”

Source : Recherche Jon Peddie

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button