L’ex-volleyeur mendois Anthony Velay, du sport à l’académie de cours particuliers

Avec son frère Kevin, celui qui était volleyeur à Mende a créé l’Académie du Velay, avec quatre lieux de travail, et une antenne à Marvejols. Cours et formation pour les jeunes.

“Mes seules limites sont celles que je m’impose”. Cette phrase, gravée sur les murs de l’Académie du Velay, témoigne de la volonté de réussite d’Anthony Velay au cours de sa vie. “J’étais élève à Saint-Privat en section études et sports. Il me fallait une bonne moyenne générale. J’ai découvert les mathématiques avec Mme Jouve et la rigueur et l’exigence du résultat avec M. Daudé. Ils ont appris à sortir . ma zone de confort et cela m’a donné envie de faire du sport”Antoine se souvient.

Lire Aussi :  Équipe de France : Malaise entre Zidane et Deschamps, les révélations tombent

Il rejoint ensuite la première génération du Col (Centre omnisports Lozère) avec Daniel Teissier. Il participe ensuite, avec ses amis du Lycée Chaptal, au championnat de France UNSS puis part à Montpellier, au Lycée Joffre, pour finir sa formation en sport études, section volley, signe avec le MUC et devient, avec son équipe, un Français junior. champion

Lire Aussi :  Une relégation inéluctable pour Israel-Premier Tech ?

Après diverses orientations étudiantes, il obtient une licence professionnelle de visite de chantier et revient à Mende pour travailler au sein des Maisons Chrysalide, et surtout pour rejoindre son club, Mende volley, en 2008. “Constanta Tchouassi, notre coach, m’a dit : on va jouer en professionnel B ! J’ai arrêté de travailler pour me consacrer au volley.”

Anthony Velay en cours.

Anthony Velay en cours.

Situation stable

Par ailleurs, il fit des suppléances au lycée Saint-Joseph, à Marvejols, puis au lycée Peytavin et au lycée Notre-Dame, à Mende, comme professeur de mathématiques, physique et chimie. En 2017, avec Amélie, sa compagne, ils ont un petit Elijah. Il lui fallait alors trouver une situation plus stable et plus sérieuse.

Sans emploi, avec un bébé et un prêt sur la maison, il décide de devenir indépendant en cours particuliers. « Devant le grand nombre de demandes, j’ai décidé de créer, avec mon frère Kevin, l’Académie du Velay. Kevin s’occupe de la partie administrative et, avec Vladimir Petkovic, qui a eu le même parcours sportif que moi, nous nous sommes consacrés à l’enseignement. . Si un jeune veut entrer dans son domaine, nous devons l’aider et nous l’accompagnons dans sa réalisation personnelle. Nous faisons des cours et des formations pour les jeunes.

En 2018, Roman arrive au domicile du jeune couple et l’Académie se forme. L’Académie du Velay change de siège et ouvre une antenne à Marvejols. Il y a actuellement quatre emplois à temps plein et un à temps partiel. Un déménagement dans des locaux plus grands est prévu pour le début de l’année prochaine.

L’Académie du Velay soutient le Centre d’Education Renforcée, les jeunes pensionnaires de Providence, diverses associations pour dispenser des cours de français (FLE), le suivi scolaire du Col, des formations linguistiques professionnelles avec le Purple Campus, avec l’Américaine Hannah Johnson.

« Nous faisons aussi, le mercredi matin, des garderies en anglais, des cours particuliers ou collectifs pour les 5 à 99 ans. C’est l’aspect humain qui domine. Je lis des livres pour me former et monter en compétence. Mon ami Ali Kerboua, qui m’a fait découvrir l’Algérie, m’a dit : « Quand tu fais quelque chose de bien, le bonheur te revient. Tout ce que je fais, je le fais pour ma famille”.

Académie du Velay : 2 bis rue du Pont-Notre-Dame (tél : 04 66 49 23 17 ; email : [email protected]).

Correspondant Midi Libre : 06 83 48 50 18

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button