pourquoi ce documentaire de M6 est différent des autres

Photographier
Capture d’écran M6 / Collection personnelle

Capture d’écran M6 / Collection personnelle

Laeticia Hallyday a confié 700 heures d’archives personnelles de Johnny Hallyday pour ce documentaire, diffusé sur M6 le jeudi 8 décembre

TÉLÉVISION – ” On ne voit jamais vos films », lance Johnny Hallyday, l’œil se moque de celui qui tient la caméra. Cinq ans après la mort du chanteur, survenue le 5 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette, les téléspectateurs de M6 vont enfin les découvrir. Laeticia Hallyday a confié 700 heures d’archives inédites et personnelles au réalisateur William Karel qui a creusé cela” coffre au trésor » pour le documentaire Johnny de Laeticia.

On connaît plutôt William Karel pour ses portraits d’hommes politiques, de George W. Bush à Valérie Giscard d’Estaing en passant par Jean-Marie Le Pen et John F. Kennedy. Pourtant le photographe et réalisateur, grand spécialiste des coulisses du pouvoir, avait déjà signé le premier documentaire sur Johnny il y a vingt ans, parfum de ventilateur. Très marqué par leur rencontre à cette époque, c’est lui qui a passé près de trois mois à regarder les centaines d’heures d’images confiées par Laeticia Hallyday.

Lire Aussi :  Aurélie Saada quittée brutalement par le père de ses enfants : "Je ne m'y attendais pas"

Le résultat est un documentaire d’1h30, diffusé ce jeudi 8 décembre à 21h10, dans lequel Laeticia raconte “son” Johnny sur les deux dernières décennies de sa vie, de 1985 à sa mort à l’âge de 74 ans. ” C’est l’ultime renaissance du Phénix et certainement la période la plus flamboyante et la plus inattendue. de sa vie, décrit le réalisateur William Karel. ” Pour moi, c’est durant cette dernière partie de sa vie et de sa carrière que Johnny a été le plus authentique. Et le plus gratuit. »

A travers les images, filmées d’abord avec un caméscope puis avec un smartphone, on découvre tout un pan de l’intimité du couple, les moments de bonheur, les infidélités, leur parcours de dix ans de FIV qui n’a pas abouti, la fausse couche de Laeticia, et les adoptions de leurs enfants Jade et Joy avec qui Johnny Hallyday” réparer son abandon ” commente-t-il ce qui divise sa vie depuis plus de vingt ans.

Lire Aussi :  Tom Cruise et la Scientologie taclés aux Golden Globes 2023

Quand Johnny transforme une chambre d’hôpital en dressing

Le documentaire ne cache pas les addictions à la drogue et à l’alcool du chanteur star, sa dépression, ses tentatives de suicide et bien sûr le cancer contre lequel il s’est battu jusqu’au bout. On découvre, non sans émotion, les coulisses de la dernière tournée des Vieilles Canailles à l’été 2017. Diagnostiqué d’un cancer du poumon au printemps, Johnny Hallyday avait transformé sa chambre d’hôpital attenante en loge pour y être. debout et préparé. Et de rejoindre Eddy Mitchell et Jacques Dutronc juste une demi-heure avant de monter sur scène. ” J’avais demandé aux médecins de ne pas lui dire qu’il n’avait plus grand-chose, sinon il n’aurait pas tenu bon pour sa vie. “, soupire Laeticia Hallyday.

Le film partage aussi des moments de vie bien plus heureux, dont de nombreuses séquences de Johnny Hallyday qui semble ne jamais cesser de chanter. A la terrasse du restaurant d’une station de ski, dans sa loge entouré de ses musiciens ou encore dans la classe de maternelle de sa fille devant des petits enfants certes un peu tristes, mais des parents choqués.

Lire Aussi :  Cet Italien détient le Record du monde de livres réécrits à l'envers...

Ce documentaire est différent parce qu’il est vrai, totalement vrai, pudique, élégant et sincère. C’est Johnny “, assure Laeticia Hallyday qu’elle l’a ressenti” immense émotion, sourires et larmes quand elle a vu le film monté, et ces images qu’elle -pour certaines- n’avait pas vues depuis très longtemps. Et force est de constater que l’émotion sera la même pour les millions de fans de Johnny Hallyday qui regardent ce documentaire ce jeudi 8 décembre sur M6.

Voir aussi sur Le HuffPost :



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button