Salesforce : Elliott Management a pris une participation au capital

(AOF) – L’investisseur activiste Elliott Management a investi plusieurs milliards de dollars dans Salesforce, selon le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, ajoutant à la pression à laquelle est confronté le fournisseur de logiciels d’entreprise. Bien que les détails de la campagne soient inconnus, Elliott cherche souvent à être représenté au conseil d’administration et fait pression sur les entreprises pour qu’elles apportent des améliorations opérationnelles et d’autres changements, rappelle le journal.

“Salesforce est l’une des plus grandes sociétés de logiciels au monde, et après l’avoir suivie pendant près de deux décennies, nous avons développé un profond respect pour Marc Benioff et ce qu’il a construit”, a déclaré Jesse Cohn, associé directeur d’Elliott Management, sur Twitter.

Lire Aussi :  En Corse, des vaches désormais pucées pour éviter la fraude aux aides européennes

Avant d’ajouter : “Nous sommes impatients de travailler de manière constructive avec Salesforce pour offrir une valeur digne d’une entreprise de cette envergure.”

Début janvier, l’éditeur américain de logiciels a annoncé son intention de supprimer environ 10% de ses effectifs mondiaux et de fermer certains bureaux dans le cadre d’un plan de restructuration. Fin janvier 2022, Salesforce comptait 73 541 employés.

“L’environnement reste difficile et nos clients adoptent une approche plus mesurée de leurs décisions d’achat”, a déclaré Marc Benioff, co-directeur général de Salesforce, dans une lettre aux employés vue par Reuters.

“Comme nos revenus ont augmenté pendant la pandémie, nous avons embauché trop de personnes, ce qui a conduit au ralentissement économique auquel nous sommes confrontés, et j’en assume la responsabilité”, a-t-il poursuivi.

Lire Aussi :  Retraite, PEL, prime carburant, impts... Ce qui change pour votre budget au 1er janvier 2023

© AOF

Les informations de l’AOF reproduites sur Capital.fr proviennent du service d’information de l’AOF. Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d’information boursière en temps réel AOF, et ses associés. En conséquence, toute reproduction, copie, reproduction, modification, transmission, rediffusion, traduction, utilisation commerciale ou non, lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations nécessite l’accord préalable et écrit d’OPTION.FINANCE SAS et de ses contributeurs. L’AOF est joignable à [email protected] OPTION FINANCE SAS collecte les données auprès des sources qu’elle considère les plus sécurisées. Toutefois, sous peine de faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent en aucun cas l’absence d’erreurs ou de défauts, même cachés, ni l’exhaustivité ou l’inconsistance de toute utilisation de ces données et OPTION FINANCES SAS ou l’un de ses associés et s’engage à ne pourra être tenu responsable des retards ou interruptions pouvant en affecter l’accès. L’utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses risques et périls et devra garantir OPTION FINANCE SAS et ses associés contre toute réclamation découlant d’une telle utilisation.

Lire Aussi :  De combien le Smic va-t-il augmenter en janvier 2023 ?

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button