TPMP People – “Je suis très surpris”, “Toujours aussi touchant”, “Honteux”, “Dommage” : la venue de Jean-Michel Maire sur le plateau divise les twittos

Capture d'écran C8 live/TPMP People

Capture d’écran C8 live/TPMP People

Matthieu Delormeau recevait son ami Jean-Michel Maire dans TPMP People ce samedi 3 décembre 2022 sur C8, à l’occasion de la diffusion de ses mémoires. L’occasion pour les téléspectateurs de retrouver du plaisir auprès de cet ancien personnage de TPMP. Mais parmi les nombreux commentaires positifs à son sujet sur Twitter, il y avait quelques critiques liées à ses excès passés.

Ce samedi 3 décembre 2022, TPMP People est revenu sur C8 avec Matthieu Delormeau aux commandes. Accompagné de sa bande du jour, composée entre autres de Benoît Dubois, Natasha Amal, Isabelle Morini-Bosc et Magali Berdah, l’animateur a tenu compte de l’actualité people. Ainsi, ils ont évoqué le revival prévu de la série Plus Belle la Vie, les tatouages ​​regrettés par Matt Pokora, ou encore le documentaire Netflix sur Meghan et Harry. Le plateau a également accueilli des invités : dans le cadre d’un dossier “La grande gueule m’a coûté ma carrière”, Eric Naulleau et Véronique Genest sont venus raconter leur histoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’actrice n’a pas été annoncée avec beaucoup de considération. Matthieu Delormeau, surpris d’accepter l’invitation à la production, la qualifiait avant son arrivée d'”anti-GPA, anti-gay et anti-musulmane”.

Lire Aussi :  SAINT-CHRISTOL-LÈS-ALÈS Caroline invente un livre de loisirs créatifs autour du Japon

En revanche, quelques minutes plus tôt, un autre invité a reçu un accueil beaucoup plus chaleureux. Et pour cause, il était un ami de l’animateur, l’ancien chroniqueur de TPMP Jean-Michel Maire. Ce dernier est venu évoquer la sortie de son livre “Mémoires d’un happy loser”. Un livre plein d’anecdotes sur son enfance, ses années TPMP, sa carrière de reporter de guerre, ses enfants, ou encore ses dérives… “Dans ce livre on apprend que tu étais un grand reporter de guerre, que tu étais à Sarajevo, que tu as failli tomber dans un avion, que tu as fait plein de boulots, que tu es un amoureux de l’histoire, et que tu as eu une vie incroyable”, c’est ainsi qu’a commencé Matthieu Delormeau.

Lire Aussi :  Le Mémorial des Déportés de la Mayenne publie son livre événement Destins Brisés

“Je suis très surpris, je savais certaines choses mais pas tout”

Alors qu’on pourrait y voir une façon de casser son image de chroniqueur léger, l’ancien journaliste explique surtout qu’il a voulu consigner sa vie par écrit pour ses enfants. Une fille de 22 ans et un fils de 29 ans qu’il considère comme sa seule véritable réussite. “Ils sont déjà mariés, ils sont fidèles, ma fille est en cinquième année de médecine, mon fils a un bon travail, il a déjà acheté un appartement alors que je suis locataire, une vie hétéro et pleine de qualités que j’aimerais ont, mais au moins je suis fier de les avoir.. .”. Car s’il s’est lui-même qualifié de “loser” dans le titre de son livre, c’est parce que Jean-Michel Maire avoue avoir perdu de belles opportunités, faute de persévérance.

Cependant, il n’en tire pas de conclusions sévères. Son seul grand regret ? Qu’il n’a pas réussi à devenir pilote, et qu’il n’a pas pu dire à son père malade qu’il l’aimait. Pour conclure son entretien, l’ancien chroniqueur est revenu sur une proposition insolite qu’il a reçue alors qu’il était encore dans l’équipe de TPMP : un couple, dont il était fan, a voulu lui offrir 700 000 euros en échange d’un week-end fun dans le sud de la France. France. Une proposition qu’il a refusée : “l’argent n’a jamais été un moteur dans ma vie”. Sur Twitter, de nombreux internautes se sont réjouis de retrouver cette personnalité maintes fois jugée « belle », « drôle » et « touchante ».

Lire Aussi :  Où vit Patrick Fiori ? "C'est là-bas que je me sens exister", confidences sur sa maison au soleil

Mais certains internautes, bien au courant de la vie de l’ancien reporter de guerre, ont résisté à sa présence. En cause, sa récente garde à vue dans le cadre d’une affaire de trafic de cocaïne. Un sujet passé sous silence lors de cet entretien élogieux, qui se contentait d’évoquer un vague goût pour les fêtes, l’alcool et un peu de “bêtises”…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button