Volley-ball : les Centurions monstrueux à Paris !

Ayant résisté à la fureur parisienne ce lundi en clôture de la 9e journée (1-3), le club audois a réalisé une belle opération enchaînant pour la première fois de la saison deux succès de classement en Ligue A.

On verra si ce succès sur le sol parisien en quatre sets est un acte fondateur pour la suite, mais en tout cas les hommes de Vilhelmo Falasca ont crié de colère après le contre-vainqueur de Willner Rivas Quijada, synonyme de 5.e victoire de la saison. Autant les Narbonnais ont fait autorité dans les deux premiers sets, autant ils se sont liquéfiés dans le troisième set, remettant le Paris Volley dans le coup. Secouant trois balles de niveau, les Centurions ont fait preuve de beaucoup de dévouement et de solidarité pour prolonger leur spirale positive à quatre victoires consécutives dans toutes les compétitions.

Lire Aussi :  Dan Martin : "A part Tadej Pogacar, personne ne s'amuse dans le vélo"

Retours victorieux

Conscient que le Paris Volley était une fenêtre d’opportunité idéale pour prendre ses distances avec ses rivaux en vue du Top 8, la première action avec un contre de Jouffroy annonçait la couleur. Parvenant bien à canaliser la force de frappe parisienne, où l’étoile montante Lawani était encore en convalescence, la NV a tiré le meilleur parti au premier tour (12-18, 23-25). Mettant les ingrédients, tant en réception qu’en attaque, où l’international vénézuélien Rivas était dans tous les bons coups, les Narbonnais avaient plus d’un tour dans leur sac (5-13). Même les trois fautes consécutives au service au cœur du 2e set n’a pas empêché les visiteurs de forcer le passage (13-16, 22-25). Alors que tous les signaux étaient au vert, ils ont baissé la garde en début de 3e Positionner La punition a été immédiate lorsque le Paris Volley survolté a battu un terrible 11-1. Contraint de prendre d’autres options, Narbonne a répondu avec l’entrée gagnante de Julien Faganas qui a sonné la rébellion avec 5 des 8 premiers points de sa formation. De retour en selle avec un turnover gagnant, les Audois sont allés trop loin pour renverser la vapeur (17-7, 25-17).

Lire Aussi :  Karim Benzema se fait tacler

Abnégation non feinte

Si le Paris Volley a poursuivi sur sa lancée, les centenaires ont répondu systématiquement (16-14, 20-20). Dans un quatrième set torride, le club de la capitale – qui a essuyé un cinquième revers dans la foulée – a laissé passer sa chance en ratant trois points de service. Rivas Quijada a profité du sommet pour sortir un adversaire en diagonale et décisif (25-27). La joie était comme une belle communion : “C’est une victoire qui comptera et pas seulement au niveau comptable. On est retombé amoureux, en 3e.e mis en place, mais nous avons su faire face pour ne pas lâcher prise. C’est un scénario très important pour nous.”murmura Quentin Jouffroy en guise de conclusion.

Lire Aussi :  XV de France. Qu'attendre des Bleus pendant cette tournée de novembre ?

PARIS-VOLLEY-BALL……..1

NARBONO………….3

A Paris (Salle Charpy), Narbonne a battu Paris Volley 3 sets à 1 (25-23 en 28′, 25-22 en 31′, 17-25 en 26′ et 27-25 en 37′).

Arbitres : MM. Hounnoukpé et Carquin

Spectateurs : environ 1200

Volley-ball parisien : 5 as, 12 contres, 42 attaques et 18 fautes de service. Mendez (12 points), Crer (5), Lawani (2), Panou (14), Jurkovics (12), Motta Paes (3) puis Weisigk (11).

Narbonnais : 5 as (Gelinski 1, Rivas 1, Faganas 1, Jouffroy 1, Ramon Ferragut 1), 13 contres (Kolev 5, Rivas 2, Vettori 2, Jouffroy 2, Faganas 1, Vasquez 1), 47 attaques (Rivas 20, Faganas 6 ). , Kolev 6, Jouffroy 6, Vettori 4, Ramon Ferragut 3, Lersch 2) et 17 défauts de service

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button